Print Friendly, PDF & Email

Une locataire célèbre son 100e anniversaire

Georgette, qui a eu 100 ans le 30 janvier, se souvient des tramways sur l’avenue Preston et d’une grange sur la rue Preston à l’intersection de la rue Aberdeen. À une époque, elle connaissait personnellement le propriétaire de la quincaillerie Preston.  

Georgette vit au 865, avenue Gladstone, depuis 1994, soit près de 30 ans. Elle est née et a grandi dans le coin de la rue Preston.  

« J’ai vécu ici toute ma vie », raconte-t-elle.  

Et au cours de ces 100 ans, elle en a vu et fait des choses, comme servir la reine à un repas donné en son honneur à la résidence du gouverneur général. À cette occasion, elle avait dû apprendre à faire la révérence et porter des gants. En janvier, elle a reçu une lettre de la Gouverneure générale et une lettre de la Reine pour souligner son centième anniversaire.  

Elle est très connue dans sa communauté. Par le passé, Georgette était membre de l’Association des locataires de son immeuble et elle participe encore activement aux activités des locataires. Des politiciens de la scène municipale lui ont transmis des lettres de félicitation pour son bénévolat au 865, avenue Gladstone, et auprès de la collectivité. Elle s’est rappelé un jour avoir distribué des oursons en peluche et des cannes de Noël à des enfants du voisinage aux alentours des Fêtes.  

Georgette a une fille, deux petits-fils et trois arrière-petits-enfants.  

Elle ne se verrait pas vivre ailleurs.  

« Je me sens très bien ici, c’est mon chez moi », dit-elle.  

Georgette indique que sa fille vient souvent lui rendre visite pour lui apporter de la nourriture et veiller à ce qu’elle ne manque de rien. Elle reçoit également des repas de la Popote roulante et du soutien du personnel de LCO.   

Le jour de son anniversaire, la fille de Georgette est venue chez elle la coiffer, et ils ont filmé des vidéos pour ses petits-enfants.  

La veille de son anniversaire, la gestionnaire de l’immeuble, Rachel, et son agent de développement communautaire, Guy, sont passés lui apporter une carte, des fleurs et un gâteau pour souligner son centenaire.  

« Comme personnes, c’est difficile de trouver mieux que Guy et Rachel », a dit Georgette.  

Georgette a sa petite routine et se débrouille bien malgré son âge avancé. Elle se tient en contact avec sa famille par téléphone, parce que la COVID-19 a rendu les visites en personne plus difficiles.  

Quand on lui demande son secret pour demeurer en forme, elle dit qu’elle ne connaît vraiment pas la réponse. 

« Je ne fais rien de spécial. Mais c’est peut-être parce que je suis moitié française et moitié italienne », ajoute-t-elle en riant.  

 La veille de son anniversaire, la gestionnaire de l’immeuble, Rachel, et son agent de développement communautaire, Guy, sont passés Georgette apporter une carte, des fleurs et un gâteau pour souligner son centenaire.

La veille de son anniversaire, la gestionnaire de l’immeuble, Rachel, et son agent de développement communautaire, Guy, sont passés Georgette apporter une carte, des fleurs et un gâteau pour souligner son centenaire.

Lire d’autres articles