La Voix des locataires: session virtuelle du 16 juillet

Print Friendly, PDF & Email

Ce que vous nous avez dit…

Le 16 juillet, nous avons organisé une deuxième session de discussions virtuelles avec Guy Arseneau, directeur général des opérations, Jean-Marc Carriere, directeur général de l’administration des locations et Michelle Parisien, directrice générale de la gestion immobilière. Le sujet était la réouverture progressive des services de LCO.

Voir les questions et réponses ci-dessous. Vous avez une question qui n’est pas traitée dans la section « Questions et réponses » de notre page web « La voix des locataires » ? Envoyez-nous un courriel à tenanttalks@och.ca  

Services et sujets reliés au personnel

Il va sans doute falloir attendre l’arrivée d’un vaccin contre la COVID-19 d’ici à ce que les choses retournent à la normale. Entre-temps, la réouverture graduelle de nos services se poursuit. La prochaine étape sera la réouverture des bureaux de district de LCO, mais avec des horaires modifiés. En gros, LCO a été divisée en deux zones : la zone 1, pour le sud et l’Ouest ou les bureaux de la rue Bank et le bureau Caldwell, et la zone 2, pour l’est et le centre et les bureaux de la rue Murray et Chapel. Dans chaque zone, il y aura un bureau ouvert le matin, et l’autre bureau ouvrira l’après-midi. 

LCO se préoccupe avant tout de la santé de ses locataires et de son personnel. Nous suivons les directives de la Santé publique et du gouvernement provincial. Étant donné que nous entrons dans la phase 3 de la levée des restrictions, il se pourrait que la prochaine rencontre se déroule en personne mais en plein air et avec un nombre restreint de personnes. Cela fera sans doute partie de notre nouvelle normalitésoit de continuer à assurer des services virtuellement et d’autres services encore en personne sur rendez-vous ou en appliquant des heures d’ouverture modifiées pour s’assurer que le soutien nécessaire est toujours offert. 

Questions reçues par courriel: La Voix des locataires

LCO suit les recommandations de Santé publique Ottawa pour ce qui est du nettoyage fréquent des mains et du respect de la distanciation sociale. Nous demandons aux locataires de nous aider en maintenant la distance requise entre les uns et les autres quand vous entrez chez vous et nous vous encourageons à porter un masque quand la distanciation physique est difficile à respecter. Tous les employés de LCO portent un masque quand ils doivent se rendre dans des logements et dans des immeubles pour y travailler. Vous pouvez faire votre part en portant vous aussi un masque.  

Pour ce qui est du nettoyage, nos pratiques jusqu’à présent tiennent compte des recommandations de Santé publique Ottawa et continueront à en tenir compte à l’avenir. Comme vous le savez, ces recommandations et les directives sont continuellement réévaluées et LCO suit de près leur évolution et continuera à le faire tant que durera la pandémie de COVID-19.  

Nous continuons à examiner et à évaluer la réalisation des services d’entretien dans le but d’une reprise complète. Entre-temps, nous continuons de répondre à toutes les demandes de service urgentes et pressantes, et le 25 mai nous avons recommencé à assurer les services de plomberie réguliers comme la réparation de robinets qui coulent et les travaux électriques. 

Une fois que nous allons reprendre la totalité de nos services, nous voulons nous assurer d’avoir en main les demandes de service les plus à jour pour votre logement et vous fournir un calendrier qui vous permettra d’avoir des attentes très claires quant à la date de réalisation de ces travaux. Si votre logement a besoin de plus d’une réparation, pour la santé et la sécurité de tous les locataires et du personnel, notre intention sera d’entrer une fois dans votre logement et d’y faire tous les travaux requis. 

Les grands travaux de construction sont considérés à faible risque. Quand il est nécessaire pour le personnel d’effectuer des réparations dans les logements, nous mettons en pratique les directives de prévention des infections de Santé publique Ottawa afin de veiller sur la santé des locataires et du personnel.  

Soutien des locataires

Les salles communautaires des immeubles de la Société de logement communautaire d’Ottawa sont ouvertes uniquement pour permettre aux gens d’aller s’y rafraîchir durant les vagues de chaleur. De nouvelles affiches sur les murs indiquent combien de personnes y sont admises en même temps. Toutes les autres activités, y compris les réservations pour des activités privées, sont suspendues jusqu’à nouvel ordre et le seront aussi longtemps que Santé publique Ottawa ne les autorisera pas. 

 

Pour une assistance, vous pouvez communiquer avec la Banque d’alimentation d’Ottawa en appelant au 613-745-7001. Vous pouvez aussi aller cliquer sur Ressources dans le site Web de la Société de logement communautaire d’Ottawa et vous allez y trouver les diverses ressources auxquelles les locataires peuvent avoir accès. Le 2-1-1 et les centres de ressources et de santé communautaires peuvent également vous apporter leur assistance.  

 

Tous les jardins communautaires peuvent maintenant ouvrir. La Ville et Alimentation juste ont annoncé en mai des règles très strictes qui doivent être suivies. Chaque jardin doit fonctionner selon un horaire pour éviter que les jardiniers se retrouvent tous pour travailler dans leurs parcelles en même temps. Le port du masque est obligatoire quand la distanciation physique n’est pas possible. Veuillez continuer à vous laver fréquemment les mains et évitez de jardiner si vous ne vous sentez pas bien. Et adressez-vous à votre agent(e) de développement communautaire si vous avez des questions précises se rapportant à votre communauté.  

Étant donné que LCO se concentre sur plusieurs priorités pour ce qui est la réouverture, les locataires doivent s’attendre à des délais s’ils ont besoin de soutien de la part du personnel. 

 

Au cours des récentes semaines, le personnel a contacté les locataires pour prendre de leurs nouvelles. Le personnel en a profité pour leur fournir des informations de base sur les logements et les mettre en contact avec des ressources communautaires qui pourraient leur être utilesTous les renseignements recueillis par téléphone servent à déterminer si une personne pourrait avoir besoin d’autres services de proximité, à cerner les lacunes et à aider les locataires à se prévaloir au besoin des ressources et des soutiens communautaires disponibles. 

Services de sécurité

Les agents des Services de sécurité Communautaire (SSC) veillent depuis 2006 sur la sécurité des locataires. Au nombre des demandes d’intervention qu’ils reçoivent, les querelles entre voisins en sont un exemple. Les SSC privilégient une approche communautaire à la résolution des problèmes quand vient le moment d’aider à régler des problèmes et travaillent étroitement avec les locataires afin que ces derniers fassent partie de la solution.

Les récentes manifestations n’ont pas eu d’impact sur la manière dont les SSC assurent les services de sécurité. Les SSC reflètent la diversité des communautés de LCO et ont au fil des années développé des rapports de confiance avec les locataires de LCO, leurs invités et les partenaires communautaires.

Administration des locations 

Ottawa Community Housing lounges are open for cooling purposes only due to the heat waves. New posters are on the doors with how many people are allowed at one time. All other activities including private bookings are suspended until further notice from Ottawa Public Health. 
 

Nous avons modifié nos activités et sommes maintenant en mesure d’offrir la plupart de nos services à distance. Les locataires bénéficient présentement des mêmes services auxquels ils vont avoir accès une fois les bureaux réouverts. Les heures de bureau seront réduites et réservées aux personnes qui ne peuvent pas recevoir ces services par téléphone, par courrier électronique ou par d’autres méthodes numériques. 

Le plus important changement au loyer indexé sur le revenu (LIR) et au calcul des loyers, c’est que ce calcul reposera sur l’Avis de cotisation basé sur la déclaration de revenus des locataires. C’est pourquoi les locataires doivent soumettre le plus tôt possible leur déclaration de revenu. Nous avons maintenant une adresse courriel centralisée, documents@och.caoù peuvent être transmis tous les documents se rapportant au LIR. Tous les administrateurs du logement ont accès à cette boîte et surveillent la réception des documents. Dans la section des locataires du site Web de LCO, vous trouverez de plus amples informations sur les changements apportés à la loi. Vous pouvez en obtenir une version papier en en faisant la demande ou encore si vous avez des questions précises, contactez LCO en composant le 613-731-1182.  

Le personnel administratif des locations travaille très fort pour traiter tous les documents au fur et à mesure qu’ils les reçoivent. Quand les protocoles entourant la COVID-19 ont été mis en place, le gestionnaire de services (ici la Ville) a demandé que tout le traitement des documents soit suspendu. Nous pouvons de nouveau traiter les documents, mais nous avons pris du retard et nous faisons tout en notre possible pour nous mettre le plus rapidement possible à jour. Nous allons veiller à ce que tout délai dans le traitement dû aux retards accumulés n’ait pas un impact négatif sur votre location. Si vous avez des questions à propos de votre dossier, veuillez contacter le personnel administratif des locations en composant le 613-731-1182. Nous vous remercions de votre patience.  

LCO a étendu ses services à distance et poursuivra sur cette lancéeCette pratique est plus sécuritaire pour nous tous. Nous reconnaissons cependant le besoin de soutien en personne et allons fonctionner sur rendez-vous pour remplir ce besoin. De plus amples détails sur chacun des services administratifs offerts concernant les locations seront annoncés au moment de la réouverture des bureaux de district. 

Les récentes manifestations n’ont pas eu d’impact sur la manière dont les SSC assurent les services de sécurité. Les SSC reflètent la diversité des communautés de LCO et ont au fil des années développé des rapports de confiance avec les locataires de LCO, leurs invités et les partenaires communautaires.

En rapport avec la santé publique d’Ottawa

OCH a commencé à rouvrir les terrains de jeux le 17 juillet, après que la province soit passée à l’étape 3 de la réouverture. 

Gestion des biens

Le programme des travaux de 2020 a été révisé à fond afin de faire plus de place aux travaux extérieurs, comme ceux sur les toitures et les aménagements paysagers, qui sont moins affectés par la pandémie. Les travaux qui nous obligent à entrer dans les logements sont limités aux réparations urgentes et pressantes et nous continuons à faire les travaux qui peuvent être réalisés de manière sécuritaire dans les salles communautaires ou les salles de mécanique.  

Le travail à l’intérieur qui nous oblige à accéder aux logements devrait commencer plus tard cet été et le personnel et les locataires en seront informés en détail à l’avance.  

 

LCO continue à cordonner l’accès aux logements d’entrepreneurs qualifiés afin que ces derniers vérifient par exemple les détecteurs de fumée, les détecteurs de monoxyde de carbone, les chaudières, les réservoirs à eau chaude. Ces inspections et vérifications sont exigées par le Code de prévention des incendies de l’Ontario. Cet entretien se fait tous les ans dans le but de vous assurer un environnement confortable et sécuritaire ainsi que pour améliorer l’efficacité et la fiabilité de ces appareils.

Questions virtuelles

Les locataires peuvent déposer une demande auprès de la Commission de la propriété immobilièremais celle-ci ne fixe pas de date d’audience pour le moment et maintient un arriéré. 

 

La priorité accordée à l’urgence et à la nécessité d’agir en urgence aura la priorité sur le travail régulier pendant la pandémie. Nous disposons de tout le personnel nécessairemais nous aidons différentes équipes. Par exemplenotre équipe rouge, qui aide à intervenir lorsque nous ne pouvons pas passer la présélection des locataires. 

Le plan est en cours d’élaboration. Nous avons un programme d’échange de crédits d’acompte qui doit commencer cette année dans des bâtiments spécifiques sans balcon, et dans le cadre d’un programme de partenariat entre la Fondation OCH et Aging in Place, mais pour l’instant nous attendons plus d’informations sur la façon dont nous procédons. Nous tiendrons les locataires informés. 

Nous sommes conscients et nous siégeons au groupe de travail sur les besoins humains de la ville – groupe de travail que nous suivons de très près. Notre personnel de sécurité surveille les zones et travaille en étroite collaboration. Nos PM sont vigilants et surveillent les zones. Si vous avez des inquiétudesveuillez en faire part au CSS ou aux services de police d’Ottawa. 

Michelle a abordé plus tôt ; pour l’instantelle poursuit avec la phase 3 qui s’ouvrira demain au même niveau que nous continuerons à réévaluer et à suivre les recommandations de l’OPH qui tiendra les locataires informés.

La sécurité des personnes étant primordiale, nous suggérons et encourageons vivement les locataires à porter des masques dans les parties communes. Les bâtiments ne sont pas considérés comme des espaces publics ; les espaces publics ne sont pas ouverts au public ; l’obligatoire ne s’applique pas mais nous le recommandons vivement. nous continuons à suivre les conseils de l’OPH. Toute nouvelle modification des informations sera mise à jour.

Les portes des bâtiments doivent rester verrouillées ; les résidents doivent garder les portes fermées et retirer tout objet bloquant la porte. Si un membre du personnel est sur place, le problème sera résolu. Si la porte est cassée, veuillez appeler le centre d’appel pour signaler le problème.

Le gestionnaire immobilier a confirmé qu’il y a un casier à colis de Postes Canada sur place et un autre en commande auprès de Postes Canada.  Vous pouvez également demander un bordereau de ramassage pour les modalités de livraison.   

Oui, le traitement des expulsions est actuellement en suspens. Lorsque la province a déclaré l’état d’urgence, elle a suspendu les audiences administratives et les procédures judiciaires dans toute la province, à l’exception de certaines questions urgentes. La Commission des propriétaires et des locataires (Landlord and Tenant Board – LTB) commencera peut-être à traiter les dossiers en septembre, mais cela n’a pas encore été confirmé. Bien que la LTB n’entende pas et ne délivre pas actuellement d’ordre d’expulsion, elle examinera des questions urgentes telles qu’un acte illégal ou une atteinte grave à la sécurité (par exemple, incendie criminel, agressions graves, saisie d’armes à feu par la police, etc.)

Nous ne savons pas si la commission entendra l’affaire déposée par les locataires. Nous avons toutefois été informés qu’une partie peut déposer une requête écrite auprès de la LTB pour demander une « audience d’urgence » dans les cas où un locataire pense avoir été expulsé illégalement ou des propriétaires qui demandent une expulsion pour un problème grave et continu de santé et de sécurité ou un acte illégal grave qui s’est produit dans le complexe résidentiel.

This post is also available in: English (Anglais)