OTTAWA, le 13 décembre 2013 – Le Conseil d’administration de la Société de Logement communautaire d’Ottawa (LCO) a approuvé hier soir la politique sans fumée de l’organisation. Le 31 mai 2014, LCO soulignera la Journée mondiale sans tabac en se joignant aux autres fournisseurs de logements qui sont de plus en plus nombreux à adopter une politique sans fumée. L’organisation offre des logements abordables à plus de 32 000 résidents. Il s’agit du plus grand fournisseur de logements abordables à Ottawa et du plus grand fournisseur de logements en Ontario à mettre en place une politique sans fumée dans ses communautés. Cette politique visant à interdire de fumer sur les propriétés de LCO s’appliquera à tous les nouveaux résidents. Au cours des deux dernières années, LCO a mené une étude approfondie et des consultations auprès des locataires et des partenaires pour orienter sa ligne de conduite relativement à la politique sans fumée dans ses immeubles. Une proportion de 21 % des ménages de LCO ont répondu à un sondage sur le tabagisme. Celui-ci a révélé que 69 % des répondants appuyaient un milieu sans fumée, et 78 % ont indiqué qu’ils ne fumaient pas chez eux. Les deux plus récentes communautés de LCO, rue Crichton et chemin Carson’s, ont été désignées sans fumée dans le cadre d’un projet pilote. Les locataires actuels seront encouragés à se conformer volontairement, mais bénéficieront d’une « clause grand-père » jusqu’à ce qu’ils choisissent de quitter leur logement. Les nouveaux locataires seront tenus de signer un contrat de location comportant une clause sans fumée. Cette politique n’empêchera pas les fumeurs d’habiter dans les communautés de LCO, pas plus qu’elle ne les obligera à cesser de fumer, bien que l’organisation entende travailler étroitement avec ses partenaires afin de mettre en œuvre des stratégies efficaces pour aider les fumeurs à cesser de fumer. « Les répercussions négatives de la fumée secondaire sont bien connues. Nous avons reçu de nombreuses plaintes de la part de locataires au sujet de la fumée secondaire, indique Conseillère Marianne Wilkinson, présidente de LCO. Nous sommes conscients qu’il nous faudra plusieurs années pour devenir complètement sans fumée, mais nous sommes fiers d’annoncer à nos locataires que nous entreprenons des démarches pour assainir nos espaces habitables. » En plus des avantages que crée une politique sans fumée pour la santé, l’organisation espère réduire le risque d’incendie et croit qu’elle pourra réduire le temps et le coût de rénovation des logements endommagés par la fumée au moment d’un changement de locataire. « Nous applaudissons l’équipe de la Société de logement communautaire d’Ottawa pour son travail puisqu’elle fera en sorte que de nombreux résidents auront un endroit plus sain où vivre, indique le Dr Isra Levy, médecin chef à santé publique Ottawa. Nous continuerons de travailler avec LCO pour soutenir la mise en place de la politique sans fumée de l’organisation, notamment en offrant des programmes d’aide aux personnes qui souhaitent arrêter de fumer. » LCO s’efforcera de travailler avec ses locataires et ses partenaires pour offrir des résidences saines et sécuritaires. -30- La Société de logement communautaire d’Ottawa est le plus important fournisseur de logements sociaux à Ottawa et se situe au deuxième rang en Ontario. Elle fournit près de 15 000 logements à plus de 32 000 personnes âgées, parents, enfants, célibataires et personnes ayant des besoins spéciaux dans plus de 160 communautés réparties dans l’ensemble de la ville.

Si vous voulez davantage d’information, communiquez avec :
Susan Therien Gestionnaire, Communications intégrées
Tél. : 613-520-2277 Cell. : 613-296-2651
susan_therien@och.ca
www.och-lco.ca

Print Friendly, PDF & Email
Please follow and like us: