Communiqué : Le plus grand investissement dans le logement abordable à Ottawa $167.9M

Print Friendly, PDF & Email

OTTAWA, ON, le 10 sept. 2020  – Tous les Canadiens méritent un chez-soi sûr et abordable. C’est pourquoi le gouvernement du Canada s’associe à la Ville d’Ottawa et à la Société de logement communautaire d’Ottawa (LCO) pour construire des logements abordables dans quatre immeubles répartis sur trois sites, à Ottawa.

L’honorable Ahmed Hussen, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et ministre responsable de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités et députée fédérale d’Ottawa-Centre, et Jim Watson, maire d’Ottawa, étaient accompagnés de Mathieu Fleury, conseiller municipal et président du conseil d’administration de la Société de logement communautaire d’Ottawa et de Stéphane Giguère, president directeur-général de LCO pour annoncer un engagement financier de 167,9 millions de dollars du gouvernement fédéral, dont 10,8 millions sous forme de prêt-subvention pour la construction d’environ 700 logements.

Il s’agit de l’investissement le plus important accordé à un fournisseur de logements sociaux et abordables pour le développement de nouveaux logements abordables à Ottawa dans le cadre de la stratégie nationale du logement. Avec l’aide du Fonds national de co-investissement pour le logement (FNCIL), les ensembles seront construits à Ottawa, à proximité des transports en commun, des centres communautaires et des services de soutien. Sur les 698 logements proposés, 211 au total auront des loyers abordables inférieurs à 80 % du loyer médian du marché pour le quartier.

Les nouveaux logements soutiendront les personnes de tous âges, de toutes les compositions familiales et de tous les groupes démographiques, mais 179 d’entre eux seront destinés à des groupes prioritaires comme les aînés, les femmes et les enfants fuyant une situation de violence familiale, les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale et de toxicomanie et les nouveaux arrivants.

L’offre de logements sûrs et stables donne aux résidents de meilleures occasions de trouver et de conserver un emploi, d’apprendre et de développer des compétences et de participer activement à la vie de leur collectivité.

Citations :

« Tous les Canadiens méritent un logement sécuritaires et abordables qu’ils peuvent appeler leur propre chez-soi. L’annonce d’aujourd’hui est le plus important investissement jamais réalisé à Ottawa dans le domaine du logement abordable.  Cela montre comment la Stratégie nationale du logement fonctionne dans les collectivités de tout le Canada. » – L’honorable Ahmed Hussen, ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social et ministre responsable de la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL)

« Dans le cadre de la Stratégie nationale du logement, notre gouvernement investit dans jusqu’à 698 unités de logements abordables pour les résidents d’Ottawa à la recherche d’options de logement sûres et abordables qui répondent à leurs besoins. Les familles d’Ottawa qui travaillent dur méritent un endroit sûr et abordable qu’elles peuvent appeler leur foyer, où elles peuvent s’épanouir et passer plus de temps avec leurs enfants. Ces développements sont le résultat d’excellents partenariats qui se sont réunis pour répondre à un grave besoin de logement dans notre ville. » – L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités et députée fédérale d’Ottawa-Centre

« Le logement abordable continue d’être une priorité pour la ville d’Ottawa. Le conseil municipal a récemment approuvé le plan décennal actualisé sur le logement et les sans-abri, qui fixe des objectifs ambitieux – notamment l’élimination du nombre de sans-abri non hébergés, anciens combattants et chroniques, et la création de jusqu’à 8 500 nouvelles options de logement abordable d’ici 2030. Continuons à travailler ensemble, avec nos partenaires fédéraux et provinciaux, pour faire en sorte que chacun dans notre ville ait un endroit qu’il peut appeler son chez-soi. » – Jim Watson, maire d’Ottawa

 » La stratégie de développement décennal a transformé stratégiquement les opérations de LCO pour assurer notre préparation à la construction. Le renforcement de partenariats tels que ceux avec la SCHL et la Ville d’Ottawa ouvrira la voie à une transformation significative et importante pour le logement abordable dans notre ville.  Grâce à cette possibilité de financement stratégique, LCO peut maintenant favoriser la construction d’un minimum de 700 nouveaux logements locatifs abordables au cours des prochaines années. Nous sommes encouragés par notre engagement continu à collaborer avec le gouvernement fédéral et la Ville pour atteindre un objectif commun, soit celui de fournir des logements locatifs convenables, durables et abordables pour répondre aux besoins changeants des résidents d’Ottawa « . – Mathieu Fleury, président du conseil d’administration de la Société de logement communautaire d’Ottawa et Stéphane Giguère, Président directeur-général de la Société de logement communautaire d’Ottawa

Faits en bref :

  • Le gouvernement du Canada et le LCO reconnaîssent que les bâtiments, situés au 811, 818 et 933, rue Gladstone, sont construits sur le territoire traditionnel non cédé du peuple Algonquin Anishnaabeg.
  • La ville d’Ottawa alloue environ 2,8 millions de dollars à cette initiative sous forme d’exonération de redevances et de droits d’aménagement, et 18,3 millions de dollars dans le cadre de l’initiative Investissement dans le logement abordable/Fonds d’infrastructure sociale pour le 811, chemin Gladstone.
  • La ville d’Ottawa a également alloué 10 millions de dollars en financement d’immobilisations pour le village de Gladstone et la phase II de Rochester Heights, en plus de l’exonération des redevances d’aménagement et des autres droits de construction applicablesLes sommes investies dans ces ensembles permettront une réduction de plus de 55 % de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre par rapport au Code national de l’énergie pour les bâtiments – Canada 2015.
  • Les ensembles respecteront en moyenne le plus haut niveau d’accessibilité : les aires communes seront sans obstacles et au moins 31 % des logements respecteront les normes d’accessibilité, ou l’ensemble respectera entièrement les principes de la conception universelle et au moins 21 % des logements seront conformes aux normes d’accessibilité.
  • Avec un budget de 13,2 milliards de dollars, le FNCIL accorde la priorité aux projets qui aident les gens qui en ont le plus besoin : les femmes et les enfants fuyant la violence familiale, les aînés, les Autochtones, les personnes handicapées, les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale ou de toxicomanie, les anciens combattants et les jeunes adultes.
  • Par l’entremise du FNCIL, le gouvernement du Canada va travailler avec des partenaires pour bâtir jusqu’à 60 000 nouveaux logements abordables et réparer jusqu’à 240 000 logements abordables et communautaires existants au cours des 10 prochaines années.
  • Le FNCIL prévoit en outre des investissements pour la création ou la remise en état d’au moins 4 000 places dans des refuges pour victimes de violence familiale ainsi que pour la création d’au moins 7 000 nouveaux logements abordables pour aînés et de 2 400 nouveaux logements abordables pour personnes ayant des déficiences développementales.
  • Dans le cadre du plan Investir dans le Canada, le gouvernement du Canada investit plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans les transports en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, les infrastructures pour le commerce et le transport, ainsi que dans les collectivités rurales et nordiques du pays.

FAITS EN BREF SUR LES DÉVELOPPEMENT DE LCO FINANCÉS PAR LES FONDS NATIONAL DE CO-INVESTISSEMENT POUR LE LOGEMENT

Sur les communautés en construction ou en développement :

  • Les fonds aideront LCO à bâtir environ 700 logements locatifs dans des communautés à usages multiples, axées sur le transport en commun et sur un mode à la fois durable et écologique
  • Les nouvelles constructions répondront aux critères d’accessibilité, d’abordabilité et de durabilité fixés par le gouvernement fédéral.
  • Elles permettront de louer de nouveaux logements à des prix abordables dans une communauté à usage mixte pour les années à venir.
  • Construire des communautés dynamiques avec des partenariats communautaires solides (en tirant parti des transports en commun, des écoles, des espaces verts, du secteur privé, des espaces commerciaux…)
  • Favoriser la sécurité, la santé et l’intégration des communautés
  • Offrir des possibilités économiques et éducatives à la communauté
  • Continuer à faire participer et à consulter les résidents et les parties prenantes de la communauté en liaison avec le processus de planification de la ville

811 avenue Gladstone (Rochester Heights Phase 1 – maisons de ville et immeubles de hauteur moyenne) 

  • Comprendra 140 logements abordables :
  • Un immeuble de taille moyenne comprenant 108 logements et 32 maisons de ville, dont 36 pour les personnes âgées.
  • L’édifice de taille moyenne est la plus grande maison passive résidentielle du Canada actuellement en construction, selon la norme de construction passive PHIUS+ (Passive House Institute of the United States) 2015.
  • La maison passive sera 85 % plus efficace sur le plan énergétique que les nouvelles constructions classiques.
  • Espace d’agrément prévu de 5 000 pieds carrés.
  • Occupation prévue pour l’été 2021.

818 avenue Gladstone (Rochester Heights Phase 2 – immeubles de moyenne et grande hauteur)

  • Un site de développement de 4,2 acres, prêt à être aménagé pour une communauté à:
    • usage mixte : une combinaison d’usages résidentiels, commerciaux et de bureaux
    • revenu mixte : combinaison de logements abordables et de logements du marché, tant en location qu’en propriété
    • la densité mixte : une combinaison de bâtiments de faible, moyenne et grande hauteur
    • mode de vie mixte : un foyer pour les familles, les enfants, les couples, les célibataires, les personnes âgées et les personnes ayant des besoins en termes d’accessibilité
  • plus de 700 unités d’habitation au total, y compris les loyers abordables
  • A proximité de la gare de train léger (LRT)
  • Sentiers pédestres et cyclables

933 avenue Gladstone (Gladstone Village Phase 1 and 2 – maisons de ville, tours et immeubles de taille moyenne)

  • Un site de développement de 8 acres, prêt à être aménagé pour une communauté à:
    • usage mixte : une combinaison d’usages résidentiels, commerciaux et de bureaux
    • revenu mixte : combinaison de logements abordables et de logements du marché, tant en location qu’en propriété
    • la densité mixte : une combinaison de bâtiments de faible, moyenne et grande hauteur
    • mode de vie mixte : un foyer pour les familles, les enfants, les couples, les célibataires, les personnes âgées et les personnes ayant des besoins en termes d’accessibilité
  • plus de 1 100 unités résidentielles au total, à pleine capacité
  • des unités résidentielles et locatives allant de studios, à 1 lit, à 2 lits, à 3 lits et à 4 lits
  • un développement axé sur le transport en commun, adjacent à la future station du projet de train léger Gladstone (LRT)
  • un aménagement d’espaces verts généreux
  • la plus grande densité en bordure des voies du train léger et de la gare, ce qui favorise la fréquentation du réseau
  • le long du centre récréatif Plant Bath au nord

Liens connexes :

  • En tant qu’autorité en matière d’habitation au Canada, la SCHL contribue à la stabilité du marché de l’habitation et du système financier, elle vient en aide aux Canadiens dans le besoin et elle fournit des résultats de recherches et des conseils impartiaux à tous les ordres de gouvernement, aux consommateurs et au secteur de l’habitation du pays. La SCHL vise à faire en sorte que, d’ici 2030, tout le monde au Canada pourra se payer un logement qui répond à ses besoins. Pour en savoir davantage, rendez-vous au schl.ca ou suivez-nous sur TwitterInstagramYouTubeLinkedIn et Facebook.
  • Pour en savoir plus sur la Stratégie nationale sur le logement, consultez le site www.chezsoidabord.ca.
  • La Société de logement communautaire d’Ottawa est un propriétaire d’immeubles qui fournit près de 15 000 logements à près de 32 000 locataires, y compris des aînés, des parents, des enfants, des couples, des célibataires et des personnes ayant des besoins spéciaux dans un grand nombre de communautés de la ville d’Ottawa. LCO veille au logement d’une population diversifiée sur les plans linguistiques, ethniques et culturels. LCO est le plus important fournisseur de logements sociaux et abordables à Ottawa, ville dont il gère les deux tiers du parc de logements sociaux, et le deuxième en importance en Ontario. LCO a été choisie pour figurer au palmarès des meilleurs employeurs de la région de la capitale nationale en 2020 pour la troisième année consécutive. Pour en savoir davantage, rendez-vous au www.och-lco.ca | Twitter LinkedIn | Facebook | Instagram