DÉCLARATION : Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Disponible/available in: English (Anglais)

Ottawa, le vendredi 30 septembre 2022 – À l’occasion de la deuxième Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, la Société de logement communautaire d’Ottawa (LCO) marque une pause afin de réfléchir aux douloureuses répercussions qu’ont eu les pensionnats autochtones sur de nombreuses familles et communautés de la ville d’Ottawa et partout au pays. 

Le 30 septembre est pour nous tous l’occasion de sensibiliser notre entourage et de contribuer aux efforts de réconciliation. Cette journée est également un appel à l’action afin que que ces torts fassent l’objet de reconnaissance et de réparation. 

En tant qu’organisation, LCO s’emploie à faire progresser la diversité, l’équité et l’inclusion parmi les locataires et les employés et en a fait ses valeurs. Ensemble, avec nos partenaires autochtones, nous créons et appuyons des communautés saines, sécuritaires, vibrantes et inclusives grâce à notre Stratégie pour la diversité, l’équité et l’inclusion des personnes noires, autochtones et racisées, à notre groupe-ressource d’employées contre le racisme ainsi que par l’entremise d’une formation obligatoire sur l’inclusion en milieu de travail et les préjugés inconscients. L’équipe de LCO responsable du Développement communautaire multiplie de son côté les initiatives de rapprochement avec les locataires et les communautés au moyen de partenariats avec des organismes régionaux. 

En cette Journée, LCO encourage tous et chacune à prendre le temps de réfléchir à diverses manières d’en apprendre davantage sur les apports immenses et la résilience continue des membres des Premières Nations, des Inuit et des Métis de partout au pays, sur les répercussions à long terme et le legs déplorable de la colonisation. 

Le 30 septembre coïncide également avec la Journée du chandail orange et nous vous invitons à porter un chandail orange en hommage aux survivants des pensionnats et externats autochtones et à leurs familles et à renouveler notre engagement collectif à faire progresser la réconciliation. 

Ressources 

  • Pour les personnes qui souhaitent mieux comprendre, reconnaître et célébrer les cultures autochtones, ses peuples et leurs histoires, nous vous invitons à explorer les riches et diverses cultures, voix, expériences et histoires des Premières Nations, des Inuit et des Métis.  
  • Histoire autochtone – Canada.ca  
  • Parcours d’apprentissage – Canada.ca 
  • Réfléchissez à la signification du 30 septembre en prenant part à quelques-unes des activités annoncées par la Ville d’Ottawa. Cliquez ici pour plus d’information. 
  • Explorez l’histoire autochtone en suivant ce cours gratuit en ligne (en anglais et sous-titré en français et d’autres langues) offert par l’Université de l’Alberta et disponible sans frais sur le site de Coursera ici. 
  • Prenez connaissance des 94 appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation ici. 
  • Pour en savoir plus long sur l’origine de la Journée du chandail orange, cliquez ici (en anglais seulement). 
  • Pour en savoir plus long sur les pensionnats par le travail de cinéastes autochtones, allez sur le site Web de l’Office national du film voir leurs films. 

Si vous-même ou quelqu’un de votre entourage vivez une crise émotionnelle et éprouvez de la détresse, il est important de se rappeler que de l’aide est offerte. 

  • La ligne d’écoute téléphonique nationale de Résolution des questions des pensionnats indiens 1-866-925-4419 
  • Centre de détresse d’Ottawa 613-238-3311 
  • Ligne de crise Youth Service Jeunesse 613-260-2360 
  • La ligne d’écoute d’espoir 1-855-242-3310 
  • Indian Residential Schools Survivors Society 1-800-721-0066 (en anglais seulement) 

Citation 

À l’occasion de la deuxième Journée annuelle de la vérité et de la réconciliation, LCO marque une pause pour réfléchir, apprendre et diffuser des messages de sensibilisation. Nous nous souvenons des enfants disparus et des survivantes des pensionnats autochtones, de leurs familles et de leurs communautés, et du douloureux legs de ce système. Cette Journée représente désormais un pas important et continu vers l’avant, et ne doit pas être seulement symbolique. 

Stéphane Giguère, président-directeur général, LCO

Print Friendly, PDF & Email