DÉCLARATION : LCO commémore la première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Print Friendly, PDF & Email

(OTTAWA, le 30 septembre 2021) Aujourd’hui, le Canada souligne la première Journée nationale de la vérité et de la réconciliation. En ce jour, la Société de logement communautaire d’Ottawa, au même titre que plusieurs au pays, marquera un temps d’arrêt pour réfléchir aux répercussions du système des pensionnats indiens sur de nombreuses familles et communautés.

En tant qu’organisme, la Société de logement communautaire d’Ottawa entend promouvoir la diversité et l’inclusion parmi ses locataires et employés. Ensemble, avec le soutien de nos partenaires autochtones, nous créons et soutenons des communautés saines, sécuritaires et inclusives.

La Journée nationale de la vérité et de la réconciliation est un appel à l’action pour que se poursuivent les efforts de reconnaissance et de réparation envers les Premières Nations, les Inuits et des Métis. Nous pouvons travailler à la réconciliation de plusieurs manières.

En ce jour, LCO enjoint chacun et chacune à s’arrêter un moment et à réfléchir à une façon d’en apprendre davantage sur les cultures des peoples autochtones, des Premières Nations, des Inuits et des Métis et les conséquences et le lourd legs de la colonisation.

Ressources

Ces commémorations peuvent plonger certains parmi nous dans une crise émotionnelle et de la détresse. Il faut toujours se rappeler qu’il est possible d’obtenir de l’aide.

    • Indian Residential Schools Survivors Society 1-800-721-0066
    • Ligne d’écoute nationale de Résolution des questions de pensionnats 1-866-925-4419
    • Centre de détresse d’Ottawa 613-238-3311
    • Ligne de crise du BSJ 613-260-2360
    • Ligne d’écoute d’espoir : 1-855-242-3310

 Citation

Aujourd’hui, LCO prend une pause pour rendre hommage aux enfants disparus et aux survivants des pensionnats indiens, ainsi qu’à leurs familles et à leurs communautés. L’inauguration au Canada de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation marque une étape importante dans nos efforts de réparation et de réconciliation.

Stéphane Giguère, président-directeur général, LCO

This post is also available in: English (Anglais)