Giguère et Fleury : Le logement ne se résume pas à de la brique et du mortier, c’est le fondement de communautés vibrantes

Disponible/available in: English (Anglais)

Samedi, nous célébrerons le 20e anniversaire de la Société de logement communautaire d’Ottawa. Au moment de poser un regard sur ces deux dernières décennies, nous en profitons pour célébrer l’engagement et la collaboration de l’ensemble de notre collectivité.

Nous aurons tous déjà compris que le terme « communautaire » est le liant entre « logement » et « Ottawa ».  Ce mot et ce thème sont la raison pour laquelle nous sommes réunis ici aujourd’hui pour célébrer 20 ans de logement communautaire et abordable dans notre ville.

Au moment de la fusion de City Living et de la Société de logement d’Ottawa qui allait donner naissance en 2002 à la Société de logement Communautaire d’Ottawa, personne n’avait anticipé à quel point cela marquerait un point tournant pour celles et ceux qui avaient besoin d’un chez-soi. LCO et les 55 autres fournisseurs de logements communautaires et abordables à Ottawa et plus ont le privilège et le devoir en tant que service essentiel de changer les choses pour le mieux dans leurs communautés. Le soutien assuré par leurs partenaires communautaires, les bénévoles, leur personnel et l’engagement des locataires qui se sont succédés au fil des années a été déterminant dans les progrès réalisés jusqu’à maintenant.

Le logement ne se limite pas à de la brique et du mortier; cela se traduit par des communautés sécuritaires, saines et inclusives. C’est ici que la Fondation LCO pour des communautés saines, les 16 maisons communautaires, les agences de services sociaux, tous les paliers de gouvernement, le personnel de première ligne, les bénévoles et les quelque 32 000 locataires de LCO entrent en jeu.

Ensemble, ils travaillent tous pour améliorer la qualité de vie des locataires, créer des possibilités pour ceux qui en ont le plus besoin, et abolir les obstacles.

À l’image du béton, essentiel pour renforcer un bâtiment, ce réseau de ressources locales offrent des outils d’une valeur inestimable pour soutenir les locataires. Souvent, cela passe par les agent(e)s au service des locataires de LCO, une équipe qui s’emploie à mette en œuvre des changements durables positifs en rehaussant la capacité des personnes les plus vulnérables et marginalisés de LCO et rendre possible leur succès comme locataires.

Certains de ces outils passent par la technologie et consistent à aider les locataires à accéder à Internet.

Prenez par exemple, Canadiens branchés, National Capital Freenet et Rogers. Ces organismes aident les locataires vivant dans les communautés réservées aux aînés à accéder à une formation sur la technologie, à avoir accès à des appareils et à un service Internet à bas prix. Durant la pandémie, ils ont joué un rôle important en aidant à combler le fossé numérique et à réduire l’isolement social des aînés en leur proposant des jeux ou des rencontres en ligne et en facilitant la distribution d’appareils numériques reçus en don.

Ou encore la Coalition des maisons communautaires, composée de 16 organismes distincts, qui permet d’offrir des ressources dans le milieu telles que bourses d’études, assistance alimentaire, clubs de devoirs, aide à la recherche d’emploi, et de multiples autres services qui aident à combler les divers besoins des communautés familiales de LCO.

L’insécurité alimentaire est un défi de taille qui touche en particulier les personnes qui vivent dans des logements communautaires et abordables, et encore plus de nos jours en raison de l’inflation et de la hausse des coûts. La Banque d’alimentation d’Ottawa, Food for Thought, les camions de cuisine de rue de La Mission d’Ottawa, et d’autres partenaires dans la distribution de nourriture répondent présents et leur apportent une aide en leur fournissant repas et aliments afin d’alléger ce problème.

Lors de crises, comme les tornades de 2018, la pandémie de COVID-19, ou la tempête derecho en mai 2022, nos partenaires ont répondu à l’appel et ont dépassé toutes nos attentes. Mobilisés partout dans nos communautés, ces organismes ont fourni de lampes de poche, des cartes-cadeaux, des aliments et d’autres nécessités de base et fait des visites et appels pour veiller sur le bien-être de chacun.

Les bénévoles constituent un maillon indispensable de ce réseau. Depuis 2011, quelque 8 000 bénévoles ont consacré plus de 31 000 heures de travail pour changer les choses pour le mieux dans nos communautés. Cette participation découle d’un désir commun de voir nos communautés s’épanouir et constituer des membres à part entière de la collectivité d’Ottawa.

Si bien des choses ont changé depuis 20 ans, une chose importante demeure : notre engagement et notre apport collectif pour changer positivement les choses dans la vie de nos voisin(e)s. Et aujourd’hui, nous devons poursuivre plus que jamais dans cette voie.

Ensemble, nous bâtissons des communautés plus fortes et plus résilientes et cela, c’est grâce à vous. Merci Ottawa!

Stéphane Giguère est le président-directeur général de la Société de logement communautaire d’Ottawa. Twitter: @StephaneOCH_LCO

Mathieu Fleury est le conseiller municipal du quartier Rideau-Vanier et le président du Conseil d’administration de la Société de logement communautaire d’Ottawa. Twitter: @MathieuFleury

Print Friendly, PDF & Email