Print Friendly, PDF & Email

L’équipe de la Société de logement communautaire d’Ottawa qui œuvre à la promotion de l’efficacité énergétique s’est associée à Ressources naturelles Canada pour un projet innovateur de rénovation énergétique de logements abordables, pour en faire des habitations à rendement énergétique zéro net.

Le projet pilote de rénovation extérieure énergétique avec des éléments préfabriqués (REEEP) vise à insuffler une seconde vie à des maisons en rangée construites il y a 70 ans et situées sur le chemin Presland, dans le quartier Overbrook d’Ottawa.   

Ce projet de rénovation innovateur consiste à installer des panneaux préfabriqués isolés sur les murs extérieurs, sans qu’il soit nécessaire pour les occupants d’être relogés. Pour mener à bien ce projet, le personnel a construit un atelier pour y fabriquer les panneaux et transformer la recherche en réalité grâce à leur esprit innovateur et leur labeur.

Ce qui a été fait durant les rénovations

Une enveloppe hautement isolée et hermétique a été construite et installée sur le toit et les murs du bâtiment jusqu’à sa fondation. Un système de chauffage et de climatisation équipé d’une thermopompe électrique a été installé pour rendre les logements écoénergétiques et à zéro émission de gaz à effet de serre. Les portes, les fenêtres, et le toit ont été remplacés. Enfin, une série de panneaux solaires a été installée sur la pente sud du toit des quatre maisons en rangée. Ces panneaux solaires produiront autant d’électricité que n’en consomment les quatre maisons, de là leur rendement énergétique zéro net.

es quatre maisons en rangée du chemin Presland avant la rénovation.
Aperçu des panneaux préfabriqués ailleurs dans un atelie
Aperçu des quatre maisons en rangée en avril 2021, alors que le projet tirait à sa fin.

Ne manquez pas d’aller voir cette vidéo intéressante qui présente un aperçu de ce projet innovateur : https://www.youtube.com/watch?v=m3YMToFDAI4

Articles et études de cas sur le projet PEER

https://myhomepage.ca/https://myhomepage.ca/peer-review-introducing-prefabricated-exterior-energy-retrofit-methodology-febmar2020/ 

Examen PEER – Présentation de la méthodologie de rénovation énergétique extérieure préfabriquée – mapaged’accueil.ca (myhomepage.ca)[cj1] 

Autres liens

https://www.phius.org/NAPHC2018/2018.09.21%20Building%20Capture%20NAPHC.pdfhttps://passivehouseaccelerator.com/passive-house-retrofits (Anglais)


Foire aux questions

1. Question

En quoi ce projet est-il avantageux pour LCO et les locataires?

R. – La Société de logement communautaire d’Ottawa gère 15 000 logements répartis dans toute la ville d’Ottawa. Les deux tiers des logements de son parc immobilier ont plus de 50 ans. Plus de 10 000 personnes sont inscrites sur la liste d’attente de la Ville et espèrent obtenir un logement abordable.

Nous devons à la fois maintenir notre parc immobilier actuel et construire de nouveaux logements abordables. Un projet pilote de rénovation énergétique en profondeur est normalement très coûteux, très lent à réaliser et très dérangeant. Sur le chemin Presland, nous avons pu obtenir des subventions pour 50 pour cent du coût du projet. Ce projet occasionne beaucoup moins de dérangements aux locataires étant donné que le gros des travaux se fait de l’extérieur de l’immeuble sans que les locataires n’aient à quitter leurs logements.

2. Question

Quand les travaux ont-ils démarré? [cj1] 

R. – Les travaux ont démarré au printemps 2020. Le projet sera achevé en août 2021 quand on procédera à l’aménagement paysager du terrain.

3. Question

Dans le cadre de ce projet de rénovation, quelles sont quelques-unes des méthodes employées par LCO pour réduire la consommation d’énergie et éliminer les émissions de gaz à effet de serre?   

R. – Le système de chauffage au gaz naturel est enlevé et est remplacé par une thermopompe électrique. Les chauffe-eau ont été remplacés par une thermopompe. De plus, des panneaux solaires de 35 kW seront installés sur la pente sud de la toiture. Ces panneaux solaires produiront autant d’électricité que l’immeuble en consomme annuellement, ce qui en fera un bâtiment à rendement énergétique zéro net. De nouvelles portes et fenêtres ont été installées. Des ventilateurs récupérateurs de chaleur ont été installés pour garder autant que possible la chaleur à l’intérieur du bâtiment et réduire encore plus la consommation d’énergie. La nouvelle enveloppe du bâtiment comporte 10 pouces d’isolant pour garder le bâtiment au chaud et une nouvelle membrane pare-air et pare-vapeur la rend hermétique. L’ensemble de ces méthodes éliminent la plupart des pertes de chaleur par convection et conduction, font que la chaleur reste à l’intérieur du bâtiment et réduisent les besoins énergétiques du bâtiment.


This post is also available in: English (Anglais)